MMA - ordinateur
Bol d'or - ordinateur
Bol d'or - smartphone
Supermoto des Nations 2019
Supermoto des Nations 2019 - Mobile
Supercross
Supercross

Shark Helmets Grand Prix de France 2019

18/05/2019
17-19 mai – Le Mans-72 (5/19)/J2 : Fabio Quartararo (Yamaha) partira en 4ème ligne de la grille MotoGP
Fabio Quaratararo - Yamaha (photo Yamaha Racing)

En pole position à Jerez, Fabio Quartararo (Yamaha) partira de la 4ème ligne MotoGP du Shark Helmets Grand Prix de France 2019 après des débuts remarqués sur piste mouillée.

 

MotoGP

Une fine pluie sera venue perturber ces qualifications MotoGP au Mans. Valentino Rossi (Yamaha) tentait de répéter son pari de la Q2, en chaussant les slicks d’entrée de jeu, mais cette fois l’Italien faisait mauvaise pioche, puisqu’au même moment les gouttes s’intensifiaient quelque peu. Fabio Quartararo (Yamaha) et Maverick Viñales (Yamaha), qui avaient choisi de l’imiter, étaient eux aussi pris au piège…

Finalement, Marc Márquez (Honda) était celui qui s’en sortait le mieux avec ce tour en 1’40.952 établi lors de sa deuxième tentative. L’Espagnol aurait peut-être pu faire mieux, s’il n’était pas tombé quelques virages plus loin… Le Champion du Monde était alors en avance. Qu’importe, personne ne parviendra à le battre. Le représentant du Repsol Honda Team repartait ainsi avec une 83ème pole, sa 55ème en catégorie reine : soit autant qu’un certain Valentino Rossi.

 

Danilo Petrucci (Ducati), lui aussi sur des œufs, aura fait tout son possible pour faire de l’ombre au natif de Cervera, mais échouait tout compte fait à un peu plus de quatre dixièmes. Un résultat synonyme de deuxième place ! Le clan Ducati sonnait à vrai dire la révolte avec trois de ses représentants parmi les quatre premiers, puisque derrière Danilo Petrucci, on retrouvait : Jack Miller (Ducati), parti à la faute dans la courbe 3 et Andrea Dovizioso (Ducati).

Johann Zarco - KTM (photo MotoGP.com)

Doucement mais sûrement, Valentino Rossi parvenait pour sa part à remonter au classement et ce dernier se voyait au bout du compte récompensé du cinquième temps. Franco Morbidelli (Yamaha), qui avait également été repêché, s’élancera à ses côtés.

 

La troisième ligne sera quant à elle composée de Takaaki Nakagami (Honda), tombé à l’entrée de la Dunlop, de Jorge Lorenzo (Honda) et d’Aleix Espargaró (Aprilia). Fabio Quartararo, très légèrement déçu, complète le Top 10 devant Maverick Viñales (Yamaha), qui avait dominé les essais libres.

 

La première KTM, celle de Pol Espargaró sera 12ème sur la grille. Le Catalan sera tout de même parti au tapis dans la Chapelle. Son illustre coéquipier Johann Zarco (KTM) occupera de son côté la 14ème position au départ de ce Shark Helmets Grand Prix de France 2019. Déception pour les Suzuki GSX-RR de Joan Mir et d’Álex Rins, qui ne faisaient pas mieux que 18ème et 19ème.

Moto2

Tout comme en MotoGP, la météo fut protagoniste de ces séances de qualification avec une relative fraicheur comparée à vendredi et des bruines intermittentes, les conditions de piste changent d’une minute à l’autre et multiplient les chutes.

 

Lors des Q1, Tom Lüthi (Kalex) a su passer entre les gouttes pour se hisser en Q2 avec une large avance de 3 dixièmes sur son plus proche poursuivant, Jake Dixon (KTM). Le Britannique est épaulé par Lukas Tulovic (KTM) et Jorge Navarro (Speed Up) pour le repêchage, tandis que Luca Marini (Kalex) manque le coche pour 12 millièmes de seconde.

 

Pendant les Q2, l’adhérence de la piste est restée très capricieuse pour les 18 pilotes de tête, à la limite entre pneus slick et pluie. Tirant son épingle du jeu, Navarro a signé le meilleur temps de ces qualifications en 1’49.055 et enregistre une nouvelle pole après celle de Jerez, mais talonné de très près par l’autre repêché, Lüthi.

 

Avec un retard de seulement 78/1000ème de seconde, le Suisse aurait pu briguer la pole s’il n'avait pas chuté à 5 minutes de la fin de séance. L’Espagnol s'est également fait surprendre dans les derniers instants, mais garde une demi-seconde d’avance sur Álex Márquez (Kalex), 851/1000ème sur Mattia Pasini (Kalex) et près de 1.2 seconde sur Xavi Vierge (Kalex).

 

Meilleur temps des FP1, Andrea Locatelli (Kalex) n’a pu faire mieux que sixième, devant Lorenzo Baldassari (Kalex) et la référence des FP2, Brad Binder sur la première KTM de la grille. Autre repêché dans ce Top 10, Tulovic, l’Allemand enregistre le neuvième chrono des qualifications devant Marcel Schrötter (Kalex), relégué à plus de 2 secondes de Navarro.

 

Moto3

John McPhee (Honda) ne pointait qu’en 20ème position à l’issue des essais libres... Mais le Britannique aura su tirer profit de son passage en Q1 pour se sauver dans un premier temps, avant de ravir la pole sur une piste quasi-sèche ; sa dernière en date remontait pour mémoire au GP d’Argentine 2017.

 

L’Anglais aura à vrai dire fait la différence dans son avant-dernière tentative avec ce tour en 1’42.277, qui le propulse à la première place de cette grille. Tony Arbolino (Honda), qui échouait à deux dixièmes du représentant Petronas Sprinta Racing et Ai Ogura (Honda), auteur du meilleur temps de la première journée, s’élanceront à ses côtés.

 

La deuxième ligne sera quant à elle composée de Tatsuki Suzuki (Honda), de Gabriel Rodrigo (Honda) et de Marcos Ramirez (Honda), repêché à l’issue de la Q1.

 

Niccolò Antonelli (Honda), vainqueur de l’ultime manche, se sera pour sa part fait piéger à deux minutes de la fin ; une erreur qui l’empêchait d’améliorer. L’Italien devait ainsi se contenter du septième chrono de ces qualifications. Raúl Fernández (KTM) aurait dû partir juste derrière lui, mais l’Espagnol sera pénalisé de 12 positions pour avoir roulé trop lentement sur au moins trois secteurs. Darryn Binder (KTM) et Sergio Garcia (Honda) écoperont d’ailleurs des mêmes sanctions.

 

Kaito Toba (Honda), Andrea Migno (KTM) et Makar Yurchenko (KTM) complèteront de fait le Top 10, alors que le leader du Championnat Arón Canet (KTM) sera 14ème sur la grille, deux places devant Albert Arenas (KTM), qui s’était imposé pour rappel la saison passée.

 

La course Moto3 sera à suivre demain à partir de 11h.

 

Tous les résultats sur www.motogp.com

 

Toutes les infos sur www.gpfrancemoto.com

Encore plus d'actualités !

actualité
Caroline Duchene, Gautier Paulin, Maxime Renaux, Marvin Musquin, Romain Cleaz-Savoyen, Jean-Luc David et Kieran Touly.
actualité
Marlhes-42 (6/6) – 17-18 août : 30 bougies pour une Grande Finale Européenne
actualité
Mothern-67 – 24-25 août : Le MC Mothern prépare l’événement de l’année
actualité
Fabio Quartararo, Mike Di Meglio, Marvin Musquin, Dylan Ferrandis, Benjamin Melot, Caroline Moreon, Marius Pellissier, Naomi Monnier et Nolhan Abellan.
actualité
GP d’Autriche-Spielberg (11/19) : 3ème podium en 2019 pour Fabio Quartararo (Yamaha)
actualité
GP d’Autriche-Spielberg (2/6) : Mike Di Meglio fait retentir la Marseillaise au Red Bull Ring
actualité
Ancelle-05 (3/4) – 10-11 août : Le Moto-Club Ancelle lance la saison estivale
actualité
Motocross des Nations 2019 – Assen-Pays-Bas – 28-29 septembre : Allez les Bleus
actualité
Magny-Cours-58 (6/7) : Premiers pilotes titrés à Magny-Cours
actualité
Romain Febvre et Tom Guyon.
actualité
Annulation de l’épreuve d’Ancenis (44)
actualité
Stages de Vitesse FFM : Carole et Alès comme points de rassemblement incontournables

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux ! #FFMOTO

Instagram
Chargement en cours...